Paupière

Ce projet rassemble trois tryptiques, chacun composé d’un texte et de 2 photos (l’une de paupières maquillées, l’autre d’une oeuvre d’art).

Une personne qui ferme les yeux , rentre en elle­-même, et donne à voir en même temps sa vision intime de la beauté. Elle se coupe du monde extérieur tout en montrant son regard sur le monde par la peinture de ses yeux.

Ce projet s’interroge sur l’aspect artistique du maquillage, les choix des outils (palette, pinceau, etc), les exigences (de couleur, de finesse du trait, d’harmonie) se révélant proche de celui d’un peintre.

J’utilise dans ce projet des pièces d’art qui ont à mon sens une portée universelle (Hokusai, Hopper, etc.) pour les mettre en parallèle avec cet imaginaire donné par cet(te) inconnu(e) dans la rue.