Big Baby

« Surveiller pour protéger », ce slogan permet de justifier une réduction considérable de l’espace intime/privé.

Travaillant sur l’ambiance qu’on peut retrouver dans les livres d’anticipation d’Orwell ou de Bradbury, « Big Baby » cherche à souligner l’absurdité de certaines justifications de ce développement à outrance.

Également, il questionne la tournure presque irréelle que peut prendre le quotidien quand il se trouve submergé par la peur.

Pour lire la suite, téléchargez le dossier en pdf